What's Up Churchill?

Bonjour,

Nous sommes l'équipe de “What's up Churchill?”, une trentaine d'apprentis journalistes dont la mission est de produire et diffuser des informations à propos du monde qui nous entoure. Deux enseignants nous accompagnent dans cette expérience.

Vous retrouverez sur notre page, plusieurs productions sur les thèmes suivants : Sport, Environnement, Evénements au LIL, Culture, Politique, Technologie, Faits divers...

Notre projet est de vous proposer un panel diversifié d’informations à travers : le son, le dessin, les textes et la photo.

Amusez-vous à lire, regarder et écouter tout ce que nous avons pour vous !

L'équipe de rédaction

 

Directrice de publication : Mireille Rabaté, Head of School

L'équipe de rédaction

Sport

 

NEW - Pourquoi certains sports sont-ils moins connus que d'autre ?

Nous connaissons tous le football, le tennis, le basketball… Tous ces sports sont, en effet, très connus dans le monde entier. Mais pourquoi y a t-il des sports moins connus que ceux là ? Ne sont-ils pas eux aussi des sports ? Ces sports inconnus sont-ils moins faciles ou moins intéressants à pratiquer ?

Bien au contraire ! Ne vous inquiétez pas, car en faisant quelques recherches, on découvre que ce sont les médias (télévision, radio..etc.) qui ne parlent malheureusement pas de ces sports, ce qui fait qu’il sont hélas moins connus que les autres.

Mais pourquoi les médias ne diffusent-ils pas ces sports ?

Et bien, tout simplement car les clubs, les championnats, les compétitions, n’ont pas assez d’argent (suite au peu de personnes qui pratiquent ces sports) pour financer la diffusion de leurs sports.

Ce qui fait : 1. Qu’ils ne sont pas regardés, 2. Que peu de personnes les connaissent, 3. Et que finalement, peu de personnes les pratiquent.

Eh oui, voici la triste réponse de cette question….

Je vous propose cependant de vous informer au sujet de sports peu connus.

En voici quelques-uns :

La Balle Au Tambourin :

 

Le Tchoukball :

 

Snookball :

Ou alors, le Kin-ball :

 

Il y a aussi : la natation synchronisée, le hockey subaquatique...et tellement d’autres !

On espère que cet article vous a aidé à comprendre pourquoi y a-t-il des sports moins connus que d’autre.

 

Pour en savoir plus :

Balle au tambourin : https://pcd.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Tambourin06.png

Tchoukball : https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:European_Tchoukball_Championships_2014.jpg

Snookball : https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:2015_new_snookball_ADS_game_inflatable_billiards.jpg

Kin-ball : https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:20e_journée_du_championnat_de_france_2013-2014_de_Kin-Ball_009.jpg

 

Anabelle

NEW - Champion's league predictions

The UEFA Champions League (abbreviated as UCL) is an annual club football competition organised by the Union of European Football Associations (UEFA) and contested by top-division European clubs, deciding who’s the best soccer team in Europe. It is one of the most prestigious tournaments in the world and the most prestigious club competition in European football, played by the national league champions (and, for some nations, one or more runners-up) of the strongest UEFA national associations.

Let’s be honest, the Champions league was the big talk this last weeks, that’s why we asked some questions to our LIL’s community...

 

Question to Mr Ramchurn, teacher at the Lycée International de Londres.

Who will be the finalists according to you ?

In the final I think that Barcelona will beat Liverpool because they have a large advantage (3-0 at home) and I want Tottenham to beat Ajax (who won 1-0 away).

 

Questions to Diego, students at the Lycée International de Londres.

What do you think will be the result in the final (Tottenham vs Liverpool)?

Liverpool have some good chance because they beat Barcelona and are in a better position in their league than Tottenham.

And what would be the score?

I think 2-0 for Liverpool.

 

 

Finally, the prediction of the semi finals were totally wrong about Barcelona getting through but the wish for Tottenham got realized and the final prediction was a great surprise.

Titouan

Quand le LIL court pour SUFRA

Résumé de la journée

 

        Ce vendredi 19 octobre, les élèves et quelques professeurs se sont épuisés à finir le cross 2018 du LIL. Le parcours étant imposé d’avance, il était impossible de courir une plus petite distance que celle dont les élèves étaient censés être capables. Cette course se passa malgré la mauvaise volonté de certains, bien qu’une pluie de bonbons récompensa les courageux. Ci-dessous vous trouverez les précisions et images de cette merveilleuse journée pour certains, horrible pour d’autres et passable pour les derniers (le palmarès du cross, l’organisation, l’association...).

         En plus des 861 participants - essayez de vous représenter l’état de l’herbe après le passage de 861 élèves !-  150 personnes au total sont venues prêter main forte à l’organisation du cross ! Parmi eux le P.E committee: ils représentent une dizaine d’élèves l’équipe d’EPS, les élèves et les parents ainsi que d’autres enseignants qui sont venus -dès 6h du matin !- aider à disposer les installations et à les démonter le soir.

L’association de Wembley, Sufra, que le cross a décidé de soutenir cette année, semblait très contente de notre initiative ! Le fait que l’association choisie soit locale a permis de meilleurs échanges et un suivi des dons. Ainsi les élèves ont collecté £4170 pour l’association Sufra. Merci à eux et à tous ceux qui ont participé, par leur soutien et leur générosité, à ce bon moment partagé !

Marwan et Madeleine

 

Zoom sur SUFRA

Sufra est une association de Wembley qui a pour but de nourrir les personnes dans le besoin en mettant à leur disposition des aliments et des cuisines. Dans l’établissement de cette association se déroule tous les jours des dons alimentaires. L’association partage des millions de conseils sur tout ce qui peut être utile dans la vie. Sufra aide aussi les sans-abris jusqu’à ce que leurs niveaux financiers deviennent stables. Elle les aide à trouver un travail, un logement...etc.

Sufra, Food Bank & Kitchen

Pour plus d’informations veuillez cliquer ici.

 

Classement Cross

 

 

Reportage photo

1. Podium des garçons de 3ème, remise des prix. Arthur, Diego et Gaspard.

2. Premier départ, garçons de 5ème, 4ème, 3ème.

2. Premier départ, garçons de 5ème, 4ème, 3ème.

3. En pleine course, les garçons de CM1, CM2 et 6eme prêts à en découdre.

3. En pleine course, les garçons de CM1, CM2 et 6eme prêts à en découdre.

4. Prêt à partir ? Je crois que les filles du CM1 à la 6eme l’étaient !

4. Prêt à partir ? Je crois que les filles du CM1 à la 6eme l’étaient !

5. Même certains professeurs participent pour encourager les élèves.

5. Même certains professeurs participent pour encourager les élèves.

6. Les premières et terminales prêts à affronter leurs 2,5 km.

6. Les premières et terminales prêts à affronter leurs 2,5 km.

7. Les premières et terminales en pleine course.

7. Les premières et terminales en pleine course.

8. Ouverture de la remise des prix, danse des professeurs et quelques élèves.

9. Clapping de fin, parce que tout le monde a bien couru.

 

Le cross fait sa radio

 

 

Les JOJ

J.O.J. : Les français arrivent 10ème

Les J.O.J ou Jeux Olympiques de la Jeunesse, accessibles entre 14 et 18 ans ont lieu tous les 4 ans. Pendant 12 jours, 206 pays s’affrontent dans un esprit de fair-play sportif.

Les J.O.J. sont en alternance été/hiver comme les Jeux olympiques, mais en décalage avec ces derniers de deux années.

Les premiers Jeux olympiques de la jeunesse d'été ont eu lieu en 2010, mais la première édition d’hiver s'est tenue à Bruxelles en 1991.

Ces jeux se sont déroulés cette année en Argentine à Buenos Aires du 6 octobre au 18 octobre.

Et pour cette édition les Français ont finis 10ème ! Avec un total de 27 médailles dont 5 d’or, ils sont précédés par les Américains (9ème avec 18 médailles) et les Italiens (6ème avec 34 médailles) et le top 3 se constitue des Japonais (3ème avec 39 médailles), les Chinois (2ème avec 36 médailles) et enfin les Russes finissent 1er avec 59 médailles.

Titouan

 

High Tech

 

NEW - Les meilleurs tournois et événements de jeux vidéo 2019

Voici les meilleurs événements e-sport de 2019 :

E-sport définition : E-Sport est un terme pour définir le mot sport électronique

La TwitchCon :

La TwitchCon est un événement Twitch qui réunit les meilleurs joueurs et qstreamers d’un jeu vidéo (CS:GO, Fortnite, etc…).

Tout d’abord,  Twitch, est une plateforme ressemblant à youtube, sauf que Twitch concerne essentiellement les jeux vidéos, on peut voir des gens jouer à des jeux vidéos en direct, certains gagnent leur vie grâce à Twitch, on les appelle les streamers. Twitch a été lancé en juin 2011. On y retrouve des streamers mondialement connus comme «Ninja», «Shroud», «Gotaga» mais aussi d’autres qui commencent leur aventure.

 

La TwitchCon est l’occasion de rencontrer nos streamers favoris et peut-être même de jouer avec eux. La dernière TwitchCon s’est déroulée à Berlin. TwitchCon de Berlin a été l’occasion pour Twitch de faire part à la communauté des nouvelles possibilités et améliorations qu’allait offrir la plateforme à l’avenir.

La prochaine édition sera du 27 au 29 septembre au 2019 au centre de convention de San Diego. Cette année un grand tournoi du jeu vidéo “Fortnite” va se dérouler : le “Fortnite Friday” rassemblement de célébrités avec des joueurs professionnels.

 

L’E3

https://www.dexerto.fr/jeux-video/e3-2019-recapitulatif-date-sortie-jeux-711552

L’Electronic Entertainment Expo 2019,communément appelé E3 2019, sera la 25ème édition d'un regroupement de fans de jeux vidéos. Cette année l’E3 2019 commence le mardi 11 juin et finira le jeudi 13 juin. Et se déroulera  comme chaque année au Convention Center de Los Angeles.

Cette année le salon sera marqué par l’absence de PlayStation qui sera remplacé par de nouveaux acteurs comme Netflix qui sont en train de se lancer dans le jeu vidéo.

De son côté Microsoft (xbox) sera bien présent et devrait nous révéler ses nouvelles consoles “Anaconda”,“Scarlett” et “Lockhart” ainsi que son propre service Cloud Gaming nommé “xCloud”.

Quant à Nintendo, l’entreprise a déjà annoncé qu’elle ne présenterait pas de nouvelles consoles cette année.

En termes de jeux vidéos, on devrait en savoir plus sur de nombreux titres comme :

-Pokémon Sword & Shield

-Halo Infinité

-Watch Dog 3 qui devrait se dérouler à Londres.

-Final Fantasy VII remake

-Star Wars Fallen Order

Reste à voir comment PlayStation va communiquer mais nous aurons certainement le droit à un State Of Play (C’est-à-dire l’émission en ligne de PlayStation) pour qu'ils nous parlent des prochaines exclusivités comme Ghost Of Tsushima. On sait déjà qu’il n’y aura rien sur la PS5.

 

EGX

Vous vous demandiez si certains événements se déroulaient à Londres, et bien, il y aura l’EGX. L’Eurogamer Expo se déroule du jeudi 17 octobre 2019 jusqu’au dimanche 20 octobre 2019 à l’exCel expo.

C’est un salon consacré uniquement au jeu vidéo sur lequel nous pourrons nous mêmes tester les exclusivités qui auront été révélées lors de l’E3 et des autres événements survenus durant l’été, mais le reste sera des surprises !

Joachim et Eloan

NEW - L’équitation, plus qu’une passion

Beaucoup de personnes adorent l’équitation. Mais pourquoi ? Pourquoi tant aimer ce sport alors qu’il y en a plein d’autres ?

Et bien pour commencer, l’équitation n’est pas un sport comme les autres, je veux dire c’est un sport de confiance entre toi et ton cheval. Nous, cavaliers, aimons ce sport car nous aimons passer du temps avec les chevaux. Souvent, les cavaliers aiment également les autres animaux. Cependant, la plupart des autres animaux n’ont pas la force de nous porter comme un cheval peut le faire. Il faut vraiment faire confiance à ton cheval sinon il absorbe ta peur et devient lui-même nerveux.

Si nous faisons de l’équitation c’est parce que nous aimons être en contact avec cet animal, nous nous sentons bien et à l’aise avec lui, à côté de lui et sur lui. Entre un cavalier et un cheval, peut naître une énorme complicité.

Photo prise par Coline - câlin pendant le cours avec Maggie.

Photo prise par Marie lors de la fin du concours. Maggie se repose.

 

Être prudent quand on fait de l’équitation

Quand on fait de l’équitation, il faut toujours faire attention à ce que tu peux faire et ne pas faire avec un cheval. Tout d’abord, en équitation, tu peux te faire de graves blessures, il peut t'embarquer (c’est à dire partir au galop sans que le cavalier puisse l’arrêter) ou en avoir marre et t’éjecter.

Photo prise par Coline quand Gabrielle était entrain de ressangler Maggie.

Les différentes disciplines

L’équitation c’est un sport qui englobe pleins de disciplines comme le saut d’obstacles (cso), le western, le dressage… Il y trop de disciplines pour toutes les citer.

Il y’a des disciplines de jeux comme :

Le horse ball (du basket à cheval)

Les pony games (des jeux sur des petits poneys)

Le polo (du golf à cheval)

 

Il y’a des disciplines de saut comme :

Le saut d’obstacles

Le cross (saut d’obstacles naturels)

 

Il y’a aussi plein d’autres disciplines :

Le dressage

Le débourrage (et oui c’est une discipline, les disciplines ne sont pas forcément à cheval.)

 

Les concours

Il y a plusieurs types de concours, par exemple :

  • Des concours de saut d’obstacles
  • Des concours de dressage
  • Des concours de cross (consiste à sauter des obstacles mais dans la forêt ou dans la campagne en sautant des obstacles tout à fait naturels comme : tronc d’arbre, haie, rivière etc.)
  • Des concours à pieds (concours de beauté, épreuve pour juger de l’entente entre le cavalier et le cheval…)

Photo prise par Marie lors du début du concours de Gabrielle.

Photo prise par Marie quand Gabrielle avait fini ces épreuves de concours. Voici tous ses prix.

Les soins du cheval :

Un cheval a besoin de beaucoup d’attention et de soins. Un cheval mange des granulés, du foin, de l’herbe… Un cheval va chez le vétérinaire et prends des médicaments, un peu comme les humains !

Photo prise par Marie après le concours au moment où Maggie devait manger.

 

Coline et Gabrielle

Le coin des gamers

Clash of Clans

 

Le jeu Clash of Clans est interdit aux moins de sept ans. Clash of Clans est un jeu de stratégie en ligne massivement multijoueur en temps réel. Le but du jeu est de construire et développer un village fortifié, former des troupes, attaquer les villages des autres joueurs et gagner des guerres de clans contre d'autres clans qui n'ont pas forcément le même niveau.

L'univers du jeu s'inscrit dans le registre du fantastique, avec la présence par exemple de Sorciers, de Gobelins, de Géants, de Dragons ou encore de Sorts. Dans le jeu, plus la qualité de l'Hôtel de Ville est élevée (grâce à des achats virtuels), plus le joueur peut débloquer la construction de bâtiments comme des remparts, des extracteurs de ressources et des mines d'or, utiles lors des guerres de clans ou pour former des troupes efficaces. Après avoir amélioré l’Hôtel de Ville (niveau 4), le joueur peut gérer un autre village, la Base des Ouvriers, avec des bâtiments et même des troupes différentes.

Le joueur peut également avoir recours à plusieurs héros qui peuvent défendre le village pendant les attaques des autres joueurs. Ceux du village principal sont notamment le roi des barbares, la reine des archers et le grand gardien.

Sur la base des ouvriers il y a un seul héro disponible qui est la machine de combat.

Le jeu est disponible pour les téléphones et les tablettes mais malheureusement pas sur ordinateur.

Baptiste

 

Bullet Force

Bullet Force est un jeu qui est compatible sur ordinateur et mobile néanmoins il ne peut pas être joué sur console. Malgré les apparences, ce jeu est Pegi 12 ce qui veut dire que l'âge conseillé pour jouer à ce jeu est de 12 ans. Ce jeu est un FPS (First Person Shooter). Il détient de multiples avantages comme un mode solo ou l'on peut jouer sans connexion internet et un mode multijoueur où l'on peut jouer avec ses amis. Il contient des graphiques de bonne qualité surtout pour un jeu sur mobile. Il est aussi particulièrement fluide et ses commandes sont facilement apprises et rapidement acquises. Il possède aussi des défauts comme certains bug même si c'est rare.

Bref, Bullet Force est un jeu classique mais amusant.

Axel

 

SIMCITY Build It

Le but de ce jeu de gestion est de créer sa ville. Vous êtes un maire à la tête d'un budget qui doit vous permettre d'aménager un terrain vide en agglomération.

Il faut ainsi s'occuper de la création des différentes zones (résidentielles, commerciales et industrielles), de la distribution d'électricité, de la construction des routes ou encore de la gestion du budget municipal. Les dernières versions permettent même au joueur de penser la gestion de la distribution d'eau et du traitement des déchets, mais également d’envisager la construction des écoles, hôpitaux, réseaux de transports en commun et de tout ce qui fait la richesse de la vie urbaine.

Comme dans la vie réelle, le maire ne peut agir à sa guise. Les administrés peuvent se rebeller, des catastrophes naturelles arriver ou la caisse se vider.

Baptiste et Axel

 

L'article 13, une menace ?

Depuis quelques semaines, la toile s’affole. Un certain article 13 déchaîne les passions et inquiète beaucoup de monde. Nous avons voulu comprendre de quoi certains pouvaient avoir peur. Nous nous sommes principalement tournés vers une plateforme bien connue...YouTube, pour que vous compreniez bien le principe de la loi. Mais cette loi affecterait tout autant les autres plateformes telles que : Twitch, Dailymotion, Facebook, Reddit, Instagram, Tik Tok...

On parle ici de l’article 13 de la Directive européenne sur les droits d’auteur. Le 12 septembre dernier, le Parlement européen a adopté le projet de Directive réformant la notion de droit d’auteur à l’ère du numérique. Au sein de cette proposition de loi se trouve l’Article 13. Celui-ci a pour but de renforcer la protection des ayants-droit d’une œuvre (qu’elle soit visuelle, musicale, littéraire, etc.). Surtout, il responsabilise pleinement les plateformes de partages de contenus.

Pour ses défenseurs, les avantages de l’article 13 seraient surtout sa capacité à assurer une vraie protection des droits d’auteur (musique, vidéo, image, son…).

Pour ses nombreux adversaires, les inconvénients de l’article 13 résident surtout dans le fait que les sites par exemple comme YouTube, Facebook, twitter etc. deviennent responsables en cas de non respects des nouvelles lois.

En résumé, après l’application de cette directive européenne, les utilisateurs des sites ne doivent ni afficher une marque, un logo, une écriture ou encore un objet en rapport à une marque. Les citations orales ne sont plus possibles non plus.

Si l'article 13 n'est pas respecté, alors la vidéo ne sera visible auprès de personne et sera démonétisée sur certains sites.

Répondons aux questions les plus posées :

Pourquoi vous devrez vous en soucier ?

Nous devrions nous en soucier car si cet article passe il annoncerait la “fin” de notre liberté d’expression sur internet d’une certaine façon. YouTube serait contraint de supprimer des millions de vidéos, qui existent déjà et qui “existeront” dans l’Union Européenne. Ceci limiterait considérablement les types de contenus pouvant être mis en ligne.

Ça veut dire quoi si je suis un créateur ou artiste EN Europe ?

Cela veut dire que tous les contenus (vidéos, images, sons etc.) qui ne respecteront pas les nouvelles lois seront bloqués et l’auteur ne pourra plus publier d'autres contenus.  

 Ça veut dire quoi si je suis un créateur ou artiste EN DEHORS Europe ?

Les utilisateurs Européens ne pourront pas voir les vidéos des artiste ou créateurs en dehors de l’Europe si leurs vidéos ne respectent pas l’article 13.

 Est-ce-que l’article 13 est approuvé ?

Même si le parlement Européen a voté pour l’Article 13, ce n’est toujours pas une loi. Elle est en train d'être relue par la Commission Européenne, le parlement Européen et le Conseil Européen.

On ne manquera pas de vous tenir au courant !

Marc-Antoine, Solal et Baptiste

 

Environnement

 

Le LIL et l'environnement : vigilance ou négligence ?

Pour ce premier numéro, nous avions relevé depuis un moment quelques indices et nous avons choisi de faire une enquête pour savoir comment le lycée s’engageait dans la protection de l’environnement.

Photo 1 : LIL et environnement, un défi permanent.

 

Photo 2 : Le lycée dispose aussi de ce type d’endroits recouverts d’herbes afin de laisser les élèves se défouler (et rester en contact avec la nature ?).

 

Photo 3 : Des poubelles de recyclage qui sont mises à notre disposition et situées à de nombreux endroits dans l’établissement nous incitent à avoir les bons gestes pour la planète.

 

Photos 4 et 5 : Le saviez-vous ? Des panneaux solaires sont installés sur le toit du lycée afin de fournir de l’électricité renouvelable à l’établissement.

 

 

Interview de Jenny Hasnip, Chief Operating Officer.

Do you have recycling policies, if yes what are they?

Well, you know I don’t think we have any, no. But Nicole Jackson, the head of HR, is very keen on recycling. Actually, it was thanks to her and a few primary students who were as passionate about the subject as she was. And it’s thanks to them that those clear bins with written mixed recycling on them exist at the school. And actually, last year we bought a cardboard crusher, because a lot of stuff come in cardboard, so now we have a cardboard crusher so we can crush all these boxes into compressed packages so their ready to be taken away to a recycling center.

 

Do you use renewable energies?

I don’t really know but we currently use Total Gas for gas and Haven for electricity. We use a company called Powerful Allies to help us negotiate edgy contracts to make sure we get a good deal. And actually we might be moving to EDF for electricity in March. But taking into context that we are a new school and these projects are very costly, so we are trying to get our money’s worth. But we do have a ray of solar panels on one of the roofs. It only produces enough énergie to cover about 15% of usage during the day. We are changing our changing are gas and electricity for a cheaper rate.

 

En conclusion l’école fait son nécessaire pour augmenter la vigilance de tous face à la pollution de tous les jours (déchets, énergies,...).

Néanmoins il reste des efforts à fournir : à vos idées !

Ecrivez-nous et nous transmettrons...

La Floride dévastée par un ouragan

L’ouragan Dennis qui a fait au moins dix morts dans le sud de Cuba, a obligé plus de 1,5 million de personnes à être évacuées pour échapper à des vents de 235 km/h. Des vagues de trois mètres de haut ont déferlé sur le front de la mer.  Dennis est devenu une tempête de catégorie 2. C’est quoi une tempête de la catégorie 2 ? Wikipedia nous précise que les cyclones de catégorie 2 sont suffisamment puissants pour infliger des dégâts structurels aux maisons (toits et portes). Des dommages importants à la végétation ou des déracinements d'arbres sont associés à ces cyclones. Les maisons mobiles peuvent également souffrir de dégâts importants. Des coupures électriques et un manque d'eau potable peuvent survenir durant plusieurs jours.

Anabelle, Rose et Lola

 

Inondation (source : https://pixabay.com/fr/key-west-floride-ouragan-dennis-81665/)

 

Tempête (source : https://pixabay.com/fr/key-west-floride-l-ouragan-dennis-86025/)

 

Une vidéo de la tempête => https://youtu.be/EIIvidBLuMU <=

International

 

Dictatures, hier et aujourd'hui

 

C'est quoi une dictature ?

La dictature est un régime politique dans lequel tous les pouvoirs sont concentrés entre les mains d'un seul homme, le dictateur. Le pouvoir n'étant ni partagé, ni contrôlé, la dictature s'oppose à la démocratie. Elle doit donc s'imposer et se maintenir par la force en s'appuyant sur l'armée, sur un parti, sur un groupe religieux ou social.

 

Encore des dictateurs ?

De nos jours, un dictateur est un homme politique qui dispose d'un pouvoir absolu et qui l'exerce de manière arbitraire et sans aucun contrôle. Attention, un dictateur peut prendre une apparence assez innocente sur les photos, comme Kim Jong-un.

Maya et Violette

Quelques exemples de dictatures

  • Afghanistan : les Talibans dans les années 2000
  • Allemagne : le nazisme d’A. Hitler, de 1933 à 1945
  • Cambodge : Khmers rouges dans les années 1970
  • Corée du Nord : dynastie communiste des Kim encore au pouvoir.
  • Italie : fascisme de Mussolini de 1923 à 1944
  • URSS : stalinisme de Staline, de 1924 à 1953

Violette et Maya

Dictateurs connus dans le monde

  • Kim Jong-un…

Kim Jong-un est un dictateur connu dans le monde entier, il dirige la Corée du Nord. Né le 8 janvier 1983 et âgé de 35 ans, Kim Jong-un dit dans un discours télévisé qu’il voudrait cesser les confrontations entre le Nord et le Sud, mais il menace ensuite de guerre nucléaire les États Unis, le Japon et leur voisin la Corée du Sud. Apparemment, Kim Jong-un serait un grand fan des dessins animés Walt Disney, et il aurait même poussé l’audace jusqu’à utiliser un vrai passeport brésilien et une fausse identité pour aller au Japon avec sa mère visiter Tokyo Disneyland.

  • Gurbanguly Berdimuhamedow…

Gurbanguly Berdimuhamedow n’est peut-être pas aussi connu que Kim Jong-un, et vous ne le connaissez sûrement pas. Ce président du Turkménistan est né le 29 juin 1957 et a été élu 3 fois d’affilé. Le dictateur est un dentiste et est le seul dentiste devenu président. On lui donne comme surnom “l’ombre du président” (lorsqu’il n’était pas encore président) en référence à son caractère discret et son apparence quelconque.

  • Bachar al-Assad…

Bachar al-Assad est le président de la Syrie, il est né en 1965 et est le président de la Syrie depuis 2000. Apparement, il dépenserait une fortune dans des pays comme le Liban et l'Irak et oublierait tout besoin de son peuple. La Syrie extermine ses prisonniers, selon quelque reportage et il y aurait la pratique de la torture.

Violette et Maya

Mais d'où vient la dictature ?

Le terme de dictature est emprunté au vocabulaire politique de la République romaine. En cas de crise sérieuse, on y créait un « dictateur », magistrat investi de pouvoirs quasi absolus pour une durée limitée (six mois en principe) : ensuite on revenait à l'organisation normale des pouvoirs publics.

Violette et Maya

La Corée du Nord, une dictature d'aujourd'hui

La Corée du Nord est un pays sous dictature. En effet, la Corée du Nord est dirigée par Kim Jong-un, jeune dictateur.

En plus de tout ce qu’on vous a déjà dit, vous allez en apprendre encore un peu plus sur ce jeune dictateur, en effet vous savez que Kim Jong-un a seulement 35 ans. Sa biographie dit très clairement qu’il est l’enfant de Ko Young-hee ( une chanteuse japonaise d’opéra ) et Kim Jong-il, dictateur de la Corée du Nord jusqu’à sa mort en 2011. Kim Jong-un a exécuté plusieurs personnes ayant remis en cause son autorité. Le journal Le Point International le décrit comme un dictateur énigmatique et provocateur. Il disent aussi qu’il se serait, pour son 33ème anniversaire, “ offert un essai de bombe à hydrogène.” Sympathique.

Le jeune dictateur a fait tuer son oncle Jang Song Thaek en 2013 pour trahison, si vous voulez savoir son niveau de cruauté. Son visage aimable sur quelques photos, ses dents plus ou moins blanches, ses lunettes, sur quelques unes, son petit sourire, cachent bien toute sa méchanceté et son machiavélisme. Souvent habillé d’une chemise noire à petit col tout simple, Kim jong-un a les cheveux bien peignés.

Apparement, il aurait aimé torturer les animaux dans son enfance.

Violette et Maya

Les foulards rouges, qui sont-ils exactement ?

Vous connaissez tous les gilets jaunes, mais avez-vous déjà entendu parler des foulards rouges ?

En lisant et en étudiant plus profondément des articles sur les gilets jaunes, nous avons découvert d’autres manifestants qui eux manifestent contre les gilets jaunes. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les foulards rouges, qui disent défendre la République et ses institutions.

Commençons par dire que les foulards rouges protestent contre les blocages des gilets jaunes. Cette association est née fin novembre 2018 pour “notre République et le respect des institutions”.

Les foulards rouges sont des manifestants qui soutiennent l’action politique d’Emmanuel Macron, et donc qui sont contre les gilets jaunes qui eux sont contre cette politique.

Selon les données de la police, il y a environ 10 500 manifestants portant des foulards rouges. C’est en effet, un chiffre très impressionnant. Nous avons aussi découvert que les foulards rouges veulent dénoncer les “fake news”, des informations fausses.

Vous pouvez facilement accéder au site officiel des foulards rouges en recherchant sur le Web.

N’oublions pas que ce mouvement est né sur les réseaux sociaux et plus précisément sur Facebook. Lors de la manifestation du mardi 5 Mars 2019, il y avait 24 000 participants. Ce mouvement a surtout été créé car certaines personnes qui en avaient assez des blocages par les gilets jaunes. Maintenant, les foulards rouges ont bien d’autres causes, et ils utilisent comme moyen de communication Twitter et Facebook, que ce soit pour répandre des informations sur le mouvement ou pour parler entre membres.

Anabelle et Violette

Lancement raté pour Soyouz

Un vaisseau spatial russe Soyouz est tombé le 11 octobre 2018 au moment du décollage. Il devait attendre la Station spatiale internationale. Sachant qu’il a coûté des milliards d’euros, on peut se demander ce qu’il s’est passé. D’après le journal Paris Match, elle s’est écrasée dû à une “déformation” de l’assemblage. Les astronautes russes, qui s'étaient préparés pendant plusieurs années, se sont expulsés de la navette lors de la trajectoire. Ils ne sont donc pas morts grâce à la capsule de secours.

Rose, Lola et Anabelle

Une vidéo de la fusée qui s’écrase => https://youtu.be/F83le44V5So <=

 

Une photo de la fusée (source : https://pixabay.com/fr/fus%C3%A9e-fus%C3%A9e-soyouz-soyouz-d%C3%A9marrez-11649/)

 

Infos LIL

 

Les musicos du LIL-Episode 1 : Mehmet

Au LIL, nous entendons souvent de la musique live dans les couloirs... Pour en savoir plus, nous avons interviewé Mehmet, un des jeunes musiciens de terminale…

Mehmet Aydin

Pourquoi aimes-tu faire de la musique ?

J’adore faire la musique car c’est une grande source de plaisir pour moi depuis que je suis enfant.

Quel style de musique préfères-tu ?

Quoique je compose des morceaux de musique aux genres divers, je préfère le rock généralement ainsi que le jazz et les blues.

Quelle est ta principale source d’inspiration ?

Quand je pense aux compositeurs comme Hans Zimmer, qui est un compositeur de musique de film, à ses musiques et comment elles provoquent des émotions comme la joie, la tristesse ou encore la peur chez les spectateurs, ça me motive à créer de plus en plus de musique.

Depuis quand composes-tu de la musique ?

Même si j’ai commencé à faire de la musique en commençant par jouer du piano à l’âge de 5 ans, ça fait environ 1 an que je crée de la musique et je compose des morceaux que je poste sur SoundCloud.

Prévois-tu de sortir un album ?

Oui, je planifie de faire une compilation des morceaux que j’ai composé jusqu’à maintenant et de les mettre dans un album sur SoundCloud prochainement.

La musique de Mehmet est à écouter => ici <=

Interview par Lola, Anabelle et Rose.

Les coulisses de la cantine

La team photos de What’s up Churchill? a décidé de faire un tour dans la cantine car beaucoup d’élèves sont curieux de savoir comment sont préparés nos repas. Nous avons donc pris des photos pour vous montrer...

1. La préparation des frites qui arrivent congelées. 

1. La préparation des frites qui arrivent congelées.

 

2. Le stockage des frites dans une zone à basse température. 

2. Le stockage des frites dans une zone à basse température.

 

3. Des tomates fraîches, livrées le matin même, sont lavées sur place avant d'être découpées. 

3. Des tomates fraîches, livrées le matin même sont lavées sur place avant d’être découpées.

 

4. Nettoyage d'huile usée après chaque journée d'utilisation.

4. Nettoyage d‘huile usée après chaque journée d’utilisation.

 

5. Des fruits frais, livrés le matin, déjà pelés pour se régaler. 

5. Des fruits frais, livrés le matin, déjà pelés pour se régaler.

 

Les inconnus du LIL - épisode 1

Nous avons décidé de rencontrer les « inconnus du LIL », ceux que nous croisons dans les couloirs sans vraiment les connaître. Mais qui travaille vraiment dans notre école ? Qui sont ceux, qui, cachés dans l’ombre des professeurs, travaillent sans que nous nous en apercevions ? Pour ce numéro, nous avons décidé de rencontrer deux personnes qui travaillent à la comptabilité de l’école.

 

Bonjour. Comment vous appelez vous ?

Soufiane.

Quel est votre rôle au sein du LIL ?

Je suis intervenant en tant qu’assistant pour le département financier.

En quoi consiste votre travail ? Que faites-vous durant la journée ?

En fait, je suis un peu l’homme à tout faire(sourire). Quand il y a quelqu’un qui est débordé au niveau du travail, je prends le relais, je viens l’épauler.

Est-ce que vous croisez beaucoup d’étudiants tous les jours ?

Très peu d’étudiants entrent ici et on ne vous croise que quand on va manger.

Êtes-vous content de votre travail ?

Oui, bien sûr, c’est pour ça que j’ai fait les études pour !

 

What’s your name?

 

Lynthea.

What is your job exactly? What do you do?

I make sure all suppliers are paid on time. Everything bought by the school such as books, iPads, furniture, equipment and computers have to be paid for. When I receive an invoice, it is scanned into our finance software, then sent for approval to the correct department. When it's been approved, I process the payment. I also process payments for staff salaries at the end of the month.

Are you happy in your job?

I am very happy in my job. I work with a lovely team and we get on very well. We help and support each other when needed.

 

Notre feuilleton

Introduction

Marwan et Violette vous proposent leur roman "L'envoyé du chaos". Séquencé en plusieurs chapitres qui seront publiés régulièrement, ce feuilleton vous emmène à la découverte du style fantastique. 

NEW - Chapitre 1

Le sang tomba une fois de plus de sa plaie, et la mare de couleur ocre s’agrandit. Il détourne son regard, et le pose sur l’étrange fille à la peau bronzée qui le fixa intensément dans les yeux.

******

Nathael, après avoir étudié du regard la belle fille aux cheveux blonds, pétillante, fine et athlétique, s’approcha et remarqua qu’elle sanglotait.

  • Ta famille est morte, non ?

Pas de réponse.           

******

Nathael revit ses parents mourir, leur sang giclant par terre et ressortant de leur gorge, avec leur dernière bouffée d’air, éclaboussant l’épée rougeoyante du tueur. Nathael courant sur le meurtrier et lui faisant sauter les yeux de leur place originelle. L’assassin tombant sur le sol, écrasant ses globes oculaires.

Les orbites des victimes restent fixées sur l’assassin, avec un air de reproches. Nathael les regarde, pleure, les secoue, en vain.

Il finit par se cacher derrière les buissons, pleurant tout son saoul et finissant par s’endormir. Lorsqu’il se réveille, il y a longtemps que la bataille est finie, les morts jonchent le sol. Les survivants s’étaient enfuis et Nathael ne devait sa survie qu’aux buissons qui étaient tombés, l'entrainant au sol.

******

Il secoua la tête, et chassa la nostalgie qui l'accablait.

  • Qui est tu ? demanda-t-il à la fille.
  • Amethys, et toi ?
  • Nathael.

Elle le regarda en face.

  • Il faut que nous partions, peut être que ces hommes mystérieux reviendront.
  • Je veux rester où mes parents sont morts !
  • Nous allons venger nos parents. Si tu ne veux pas venir, soit, mais tu mourras. Alors ?

Nathael courut vers une Porsche décapotable et sauta dedans.

  • Ok… je viens.
  • Alors dépêche-toi, nous n’avons pas de temps à perdre.

Les deux adolescents partirent avec la luxueuse voiture au moteur d’une rapidité incroyable, remirent le toit en place et Nathael écrasa la pédale de l'accélérateur.

  • On va où ? Demanda Amethys.
  • Tu verras.                                                       

Ils ne dirent pas un mot pour le reste du trajet, jusqu'à ce qu’ils s'arrêtent devant un grand immeuble poussiéreux et abandonné dans une ville du même état. En sortant de la voiture, Amethys demanda :

  • Ou sommes-nous ?
  • Hors de l’empire de babylone, sans doute.
  • Oui, mais nous devons être dans les terres oubliées !
  • Oups !
  • Faisons demi-tour, et vite !
  • Amethys, reste ! Le monde est à sa fin, et ici ou là-bas, c’est pareil !
  • C’est exact jeune fille, restes où tu es ! La voix venait d’un grand homme, sombre et qui portait une capuche qui dissimulait son visage.

Nathael se retourna pour le voir à l’autre bout de la ruelle le viser avec un pistolet semi-automatique.

Les deux adolescents hurlèrent.

NEW - Chapitre 2

 

  • Cours en zigzag ! Cria Amethys.
  • Plus vite ! Lui repondit Nathael.

Nathael suivit donc le conseils d’Amethys et Amethys celui de Nathael, les deux enfants coururent à travers les ruelles, voyant les balles voler près d’eux, les rasant. Une d’entre elle érafla l’épaule de Nathael, là où il y avait sa plaie qui commençait tout juste à cicatriser, et il se mordit la lèvre pour ne pas crier. Amethys le regarda, impuissante face à la situation.

Enfin, après dix minutes de course-poursuite, Amethys regarda derrière elle et ne vit personne. Toujours méfiante, elle emmena Nathael, qui boitait, dans un coin.

  • Il faut qu’on trouve une pharmacie, il doit bien y en avoir.
  • Des vestiges seulement, surement…
  • Non, là-bas !
  • Tu oublies qu’il doit y avoir d’autres personnes comme l’homme en noir que nous avons vu.

Amethys resta pensive, quand tout d’un coup, elle vit une lumière bleue autour de l’épaule de Nathael. Ce dernier lui sourit.

  • L’âme de l’univers, dit-il avant de s’évanouir.

                                            ******

  • Nathael, réveil toi !

Malgré toutes les supplications de la jeune fille, l’adolescent resta dans le coma. Comme il ne se réveillait pas, elle eut alors une idée. Elle lui administra une gifle magistrale, et sa joue devint rouge vif. Il se réveilla en sursaut, et flotta bien au-dessus d’Amethys, qui le regardait avec étonnement. Puis, il retomba violemment au sol, si brutalement qu’un homme normal en serait mort. Mais Nathael n’en était pas un.

  • Tu es un...
  • J’en suis un.
  • Un Mage ?
  • Oui, et même très talentueux, à vrai dire, dit-il en époussetant ses épaules.
  • Je vois ça, répondit-elle en levant les yeux au ciel.

Il lui jeta un regard noir. Mais, à cause du surplus d’énergie, elle fut propulsée dix mètres plus loin et s’écroula au sol.

  • J'ignorais que les Mages avaient tant de pouvoirs.
  • C’est une erreur, ne l'oublie jamais, même si je crois que je suis en surdose.
  • Surdose de quoi ?      
  • L’âme de l’Univers.
  • Tu ne réponds pas à ma question.

Soudainement, il la tira et la plaqua contre le mur d’un bâtiment.

  • Ne fais pas un bruit.
  • Qui est là ?
  • L’homme au pistolet.
  • Comment le sais-tu ?
  • Je suis un mage.
  • Donc…
  • Chut, il va nous repérer.

Chuchotant :

  • Où est-il ?
  • Pas loin de nous.
  • Je peux aller voir où il est exactement, je suis très discrète.
  • Tu es une Voleuse ?
  • Oui.

Elle se faufila hors de la cachette, et Nathael remarqua qu’elle n’avait pas d’ombre. Elle revint quelques minutes plus tard :

  • Il est à deux rues d’ici, environ 200 mètres.
  • Je peux dresser une illusion. Ensuite tu attaqueras par derrière pendant qu’il la regarde.
  • Que sera-t-elle ?
  • Sa peur la plus intime.

Le Mage Nathael, utilisant ses pouvoirs pour se fondre dans le décor, sortit de la cachette, suivit de près par la Amethys la Voleuse, qu’on remarquait à peine dans l’obscurité de la ruelle en mijotant on ne sait quel plan pour tuer douloureusement leur poursuivant.

Nathael quant à lui, comprenant l'intention d’Amethys, réfléchissait plutôt à un moyen de la convaincre de ne pas tuer l'homme en noir, bien que l’envie l’en démangeait. Il était si absorbé par ses pensées qu’il en oublia son illusion, et au moment où ils arrivèrent devant l’homme, celui-ci les aperçut, et tira sur Amethys. Elle s’écroula sur le sol, morte.

Du moins aux yeux de Nathael et, sans doute, à ceux de l’homme car il ne vit pas le coup venir. La voleuse le tapa dans les poumons, et il perdit son équilibre. Alors qu'il peinait à se redresser, Nathael l’éjecta un peu plus loin d’un violent coup du pommeau de son épée. L’homme tomba sur les pierres de la rue, et des hématomes apparurent peu à peu, ainsi que des bleus. Depuis la multitude de plaie sur sa peau, le sang coulait à flot, et Amethys en aurait ajouté une, cette fois fatale, si Nathael ne l’en avait pas empêchée en dirigeant une bourrasque de vent sur ses couteaux pour les dévier.

Maintenant que le danger était écarté, Nathael et Amethys purent examiner l’homme en noir qui était allongé par terre, vidé de tout son air par le choc

  • Épargnons-le, dit Nathael.
  • Pourquoi ? répondit la Voleuse
  • Nous ne sommes pas des sadiques ! Montrons-leur qu’on est plus intelligent. Et puis, il a sûrement des informations cruciales…
  • Tu peux m’expliquer tout d’abord, ce que je fais là ?
  • Tu ne connais pas la Mission !?
  • La Mission… aah… non.
  • Bah alors, qu’est-ce que tu faisais parmi nous, dans le bataillon ?
  • Pour des raisons personnelles.
  • La Mission, c’est une raison personnelle.
  • Ha, ha, ha.
  • Info classée top secret. À plus.

Nathael fit mine de partir avant de s’affaler par terre de fatigue.

  • Et puis quoi encore, l’âme de l’univers ? dit-elle un ton sarcastique, en le traînant vers un bâtiment abandonné.

                                          ******

Nathael ouvrit délicatement les paupières, et la lumière s’engouffra dans ses yeux encore fatigués par ses longs périples. Il les referma en vitesse pour ne pas subir ce calvaire plus longtemps mais, peine perdue, la luminosité traversa la peau fragile de cette partie du corps et, en désespoir de cause, il les ouvrit et les ferma en vitesse, pour s’y habituer. Il était allongé sur un canapé rouge et moelleux, et il était tellement confortable, que Nathael ne voulait sortir de sa torpeur pour affronter de nouveaux défis avec Amethys. Mais de toute manière, son regard ne la trouva pas. Il supposa un moment qu’elle l'avait déposé dans ce salon puis avait fuis en vitesse, le laissant évanoui sous la garde de la terrible décoration qui pouvait effrayer le pire des monstres. La pièce sentait une odeur de moisie, et Nathael se releva un peu trop rapidement pour sortir. Son dos craqua, ce qui lui procura une immense douleur, et il gémit. De ses yeux, il contempla les fissures dans les cloisons de bois, les suivit des yeux jusqu’à apercevoir une immonde statue qui devait symboliser un ours. La poussière dépassait de la plante de ses pieds, couvrant l’étendue de cette petite pièce au mur délabré, au plafond bas. Des planches de bois obstruaient les fenêtres et la lumière du soleil ne franchissait pas cette barricade de fortune.

 Nathael se leva pour sortir de cette maison cauchemardesque, ses jambes flageolèrent sous son poids. Il devait avoir dormi longtemps. Soudainement, il entendit une voix familière :

  • Ah, tu t’es enfin réveillé ?
  • Je crois bien. À moins que tout cela ne soit qu’un rêve, bien sûr.
  • Non, c’est la réalité. Maintenant tu vas me dire ce qu’est que la Mission ?
  • Si tu me dis pourquoi tu étais parmi nous.
  • Pour venger mes parents.
  • Je croyais qu’ils étaient morts dans la bataille.
  • Non, avant. Mais par les mêmes hommes. Les mercenaires du Chaos.
  • Ah.
  • Et la Mission ?
  • Tu en sais quoi ?
  • Pas grand-chose, seulement la base, grâce à vos incessants bavardages.
  • Qu’est-ce que tu veux dire par la base ?
  • Qu’il faut ouvrir une brèche.
  • Hmm. Je vois. Quasiment rien. Bon, commence avec ton histoire. Je veux tous tes secrets !
  • Ou bien ?
  • Pas de Mission !
  • Ok ok. Je suis née le 29 février…
  • Comme toutes les Voleuses.
  • 3465 de l’an ven...
  • Apprends-moi quelque chose de nouveau.
  • Bon, tu veux le savoir ou pas ?
  • Pas comme ça.
  • Comment alors ?
  • En ayant ton autorisation pour voir tout ton passé…
  • Comment tu vas faire ça ?

Nathael sortit un minéral tellement poli qu’Amethys y voyait son visage dedans. Le minéral semblait fait de cristal, et de la lumière bleu comme le ciel en émanait.

  • Par Leo Denado, c’est quoi ce truc !
  • C’est qui Leo Denado ? dit-il d’un ton sarcastique.

Amethys ne comprit pas la plaisanterie et lui répondit :

  • Tu vas bien voir puisque grâce à ce truc-là, tu dis pouvoir lire dans mes pensées.
  • Je veux juste ton autorisation.
  • Vas-y.

Nathael colla le cristal sur la tempe d’Amethys et prononça quelques mots :

  • Imperium visium transiet.

Un flux d’images floues défila devant ses yeux, il vacilla, et vidé de toutes l’énergie qui émanait auparavant de tout son corps, Nathael remonta dans le passé d’Amethys.

                                          ******

Amethys était dans un parc, sur une balançoire, le soleil étincelant et mettant en avant ses cheveux dorés et rayonnant dans la légère chaleur du soir. Elle venait de rentrer de val dohmh, le célèbre parc d'attraction.  Et elle souriait toujours du dernier manège.

Dans la pâle lumière du soleil qui se couchait, penchant vers la gauche puis vers la droite, une haute silhouette s’approchait doucement et ses mouvements lents berçaient la jeune fille qui, reconnaissant les fins traits du visage de sa mère au-dessus de la robe de soie rouge, des souliers plaqués d’or, se jeta dans ses bras. Mais elle vit à l’expression faciale de sa génitrice que quelque chose n'allait pas, et ses doutes furent fondés quand Amethys aperçu la forme de son père, d’habitude allant d’un pas sûr et contrôlais et maintenant, trébuchant plutôt que marchant.

  • Amethys, viens voir papa, lui dit sa mère.

Sans demander pourquoi on lui demandait de venir voir son père, la petite fille sautilla vers lui. Il la serra contre lui et des larmes s’écrasèrent sur l’épaule d’Amethys.

  • On a quelque chose à te dire.

Amethys se dégagea de l’étreinte du père pour regarder sa mère en face.

  • Papa est atteint d’une maladie assez grave…

Amethsy haussa les sourcils. Elle ne comprenait pas encore tous les mots compliqués comme “atteint” que les adultes utilisaient.

  • On va l’emmener à l’hôpital maintenant.

Amethys comprit que son père était malade, car elle savait que tu allais à l’hôpital lorsque tu ne te sentais pas bien.

La famille partit dans la petite Citroën bleu canard. Amethys resta silencieuse pendant tout le trajet.

Enfin, ils arrivèrent devant le long immeuble blanc comme le linge, aux fenêtres nombreuses et étroites. Elle vit une personne regarder au loin par une des fenêtres, le regard vide et perdu, comme dans une transe. Elle compta les étages. Il était au septième, à la douzième fenêtre. Ses yeux défilèrent le long de la rangée pour voir une autre personne aussi perdue que l’homme au regard fixe. Elle baissa son regard sur l’entrée large et moderne. Une entrée grande mais pourtant simple d’hôpital. De vieux piliers romains soutenaient le petit toit au-dessus des portes. Amethys était impressionnée. Enfin, la voiture ralentit.

La mère d’Amethys gara la voiture sur le parking du bâtiment, ouvrit la portière et fit descendre ses passagers. Elle traîna sa fille et son mari jusqu’aux portes automatiques à double battant et entra. A l'accueil, une infirmière a reconnu tout de suite le syndrome de la maladie Fagirus ou le virus 3454bh62 et a dit :

  • Venez par ici.

La famille d’Amethys la suivit dans un long couloir de marbre et finalement s’arrêta devant une porte.

  • Puis-je vous parlez en privé ? Demanda l’infirmière à l’autre femme présente.

                                          ******

Amethys a grandi. Elle se retrouve encore une fois devant le long immeuble, la prison où était retenu père.

Encore une fois, l’infirmière apparu. Elle avait vieilli. Ou, en tout cas, c’est ce qu’Amethys avait l’impression de voir. Étant jeune, un an se déroulait lentement pour elle.

L’infirmière emmena la mère et la petite fille vers la chambre qu’elle avait déjà tant vu. La pièce cubique où vivait les 3 trois uniques personnes du village atteint du virus 3454bh62, au mur gonflable et dont les objets ne pouvaient pas commettre le moindre petit choc. Toutes les précautions avaient été prises pour empêcher la dernière phase du Fagirus….

 Devant la porte, sa mère lui posa une question :

  • Es-tu sûre que tu veuilles voir papa dans un tel état ?

Amethys hocha la tête. La maladie de son père ne l’effrayait pas. Sa mère, quant à elle, était livide. Ses yeux étaient embués.

Finalement, l’infirmière ouvrit la porte, laissant voir un homme dans un lit, rigide, marmonnant des choses incompréhensibles.

Amethys tourna la tête vers l’infirmière d’un air interrogateur.

  • C’est la dernière étape, avant…

Amethys savait ce qu’elle voulait dire. Le suicide.

  • Il répète “Fagirus, fagirus, fagirus…” A l’infini, continua l’infirmière.

Mais quand il la vit, un dernier éclat de lucidité revint comme à chaque fois, la lueur flamboya dans ses yeux, laissant voir l’homme qu’il était vraiment.

Amethys s’approcha prudemment. Pour la première fois depuis qu’elle venait le voir, son père interrompit ses “fagirus, fagirus, fagirus” pour murmurer son prénom.

Amethys prit la main de son père dans la sienne et la serra fort. Puis le malade reprit son chant interminable sans la quitter des yeux, mais la quittant avec son esprit, et quittant peu à peu la vie.

La petite fille ne ressentait rien envers son pauvre père. Elle était encore trop petite pour comprendre.

Elle sort, et sa mère rentre pour regarder dans quel état était l’homme qu’elle avait marié.

Enfin, une fois les deux filles sorties, l’infirmière leur avoua quelque chose.

  • Je dois vous dire, madame, nous avons trouvé un remède…

Un éclat d’espoir étincela dans les yeux de la mère, et elle haussa les sourcils.

  • Malheureusement, nous l’avons découvert trop tard. Votre mari est trop avancé dans les stages de la maladie, il aurait fallu qu’il soit à l’avant dernière étape plutôt qu’à la dernière… c’est trop tard, nous ne pouvons le sauver.

Un voile passa sur le visage de la mère. Amethys restait indifférente, elle ne comprenait toujours pas la gravité de la situation. Sa mère la prit par la main et marcha rapidement jusqu’à la sortie, laissant l’infirmière désolée.

                                              ******

Amethys a maintenant dix ans, et elle comprend enfin la gravité de la situation dans laquelle elle était à l’âge de sept ans. Mais maintenant c’est trop tard, son père est mort depuis un an déjà, et elle le regrette en silence.

Elle est sur la balançoire, et le soleil se couche, éclairant une moitié de son beau visage, et illuminant ses mèches blondes pétillantes. Le bout de ses pieds traînait sur le sol pendant qu’elle se balançait lentement d’avant en arrière, pensive.

Sa mère arriva, des cernes sous les yeux, et elle s’assit par terre, à côté de la balançoire. Amethys était habillée en noir, elle commençait à adopter les vraies coutumes des Voleuses, et un couteau était attaché à une ceinture noire, sur sa hanche gauche. Impetus patrocinioque semper*, telle était la devise des Voleuses.

  • Je compte m’engager dans l’armée.

Amethys sortit de sa rêverie pour fixer sa mère avec un mélange d’étonnement et de tristesse.

  • Comme tu le sais, la guerre ravage nos pays, et c’est mon seul espoir de servir à quelque chose dans ce monde.

Elle savait que cela voulait dire qu’elles devraient partir du village, pour se diriger vers Sydney. Là, l’empire babylonien engageait le plus de soldats possibles, à partir de 16 ans.

La mère partit, laissant la jeune fille encore plus triste qu’elle ne l’était déjà.                       

                                             ******

Amethys se cachaient derrière un buisson. Elle entendait la voix familière de sa mère qui parlait. Avec qui, elle ne savait pas. Elle jeta un coup d’œil discrètement pour voir un homme tout en noir. Elle crut un instant que c’était un Voleur, mais il n’avait pas l'allure d’un tel. Un voleur serait fin et athlétique, se fondant dans l’ombre de la ruelle dans laquelle la mère et la fille étaient. Mais ce n’était pas le cas. L’homme était grand, avec une marche nonchalante que les Voleurs ne possédaient pas. Les Voleurs étaient toujours discrets.

  • Je ne peux m’engager avec les hommes en noirs.
  • Mais pourquoi pas, c’est mieux payé, répondit l’homme d’une voix mielleuse mais pleine de menaces.

Sa mère détourna le regard, elle risquait sa vie en disant qu’elle voulait s’engager dans l’armée babylonienne. Puis, utilisant son don de Voleuse, elle disparut aux yeux de l’homme, et elle partit à travers les ruelles, évitant les lampadaires qui éclairaient faiblement. Amethys la suivit, aussi discrète qu’elle.    

                                           ******

  • Maman, c’est bon tu peux rester ! J’ai obtenu une bourse.

Mais la brume avait déjà enveloppé le bataillon de soldat, et sa mère avec. Amethys regarda fixement la ligne de l’horizon et admira les derniers hommes, habillés d’une armure qui couvrait le corps des soldats ou un gilet pare-balles. Des épées dans des fourreaux qui luisaient au soleil et des pistolets dans les bras pendus réduisaient en miettes la sécurité pourtant tant promise de sa mère. Elle n’y tenait plus, elle veillerait sur sa mère. Alors, sans réfléchir davantage, elle sauta de rochers en rochers et courut derrière le bataillon.

                                          ******

Elle aurait dû le savoir ! Elle avait déjà eu un premier indice il y a cinq jours, avec le traître qui soudoyait sa mère. Et puis tant d’autres étaient venus, comme la disparition de certaines armes ou la mort d’un éclaireur. Pourtant, comme tant d’autres, elle avait été surprise par l’attaque des mercenaires. Elle, avec le bataillon, s’était vite ressaisie et, pendant que la première ligne s’effondrait déja, elle courut vers sa mère mais une flèche avait déjà cueilli la Voleuse. De la plaie coula du sang, et du sang sortit la vie de la femme. Amethys arracha la flèche de la poitrine de sa mère et, d’une petite bourse qui pendait de son cou, tenta de guérir Elisa. Mais, en vain, après un dernier soupir, cette dernière s’écroula sur le sol.